retour imprimer Aide Situer sur une carte
Désenclavement et assainissement des quartiers prioritaires de l'agglomération d'Antananarivo – Lalankely II 

Géolocalisation
Lieu: Antananarivo

- Madagascar

Dates: 2014 : 60 mois (En cours)

Partenaires
  AFD Antananarivo

  AGETIPA Antananarivo
  Association Miarintsoa Antananarivo
  ENDA Océan Indien Antananarivo
  MAHTP Antananarivo
  SAF FJKM Antananarivo

Budget global:
5.000.000 €

Contexte:
Avec ses 21,7 millions d'habitants, Madagascar est un pays où l'urbanisation s'accélère : un ménage sur trois vit en milieu urbain et au rythme actuel, il s'agira d'un ménage sur deux dans une dizaine d'années. Faute d'anticipation, cette croissance urbaine génère des difficultés de gouvernance et affecte la qualité de vie des citadins notamment celle des tananariviens.
Aujourd'hui, le phénomène de bidonvilisation touche tous les arrondissements et tous les quartiers de la ville d'Antananarivo et des villes périphériques, avec un taux de constructions illicites représentant 70% des habitats réalisés. Confortés par les résultats des études financées par les bailleurs de fonds dont l'AFD et les constats des ONG internationales œuvrant dans la capitale, les enjeux et défis du « Grand Tana » en termes d'amélioration des conditions sanitaires et de la mobilité de la population urbaine sont immenses.
Ces différents constats ont motivé la décision de l'AFD de financer et d'accompagner la mise en œuvre du programme de Désenclavement et d'Assainissement des quartiers prioritaires dans l'agglomération d'Antananarivo, intitulé projet « Lalankely » (ou ruelles en malgache). Les quartiers très défavorisés ont été priorisés pour les travaux, par rapport à des critères de base et tenant compte des documents de planification existants : quartiers très densément peuplés à plus de 300 habitants par ha, une mobilité essentiellement piétonne, aucune intervention de proximité depuis de nombreuses années, confrontés à une dégradation alarmante des conditions d'hygiène et de sécurité, et dans un environnement où les zones d'habitations sont très restreintes.

Historique:
Sur les 110 fokontany (quartiers) identifiés lors des études de faisabilité de la première phase du projet, 78 ont été touchés par les opérations financées par la subvention de 9 millions d’euros octroyée en 2011 : 41 dans la CUA et 37 dans le FIFTAMA.
Cette deuxième phase du programme permettra d’intégrer les 30 quartiers non accompagnés lors de la première phase du projet et de compléter les actions dans certains autres quartiers concernés par la première phase. Ainsi, 85 quartiers feront partie de cette deuxième phase du programme intitulée « Lalankely II »

Objectifs:
Ce projet vise à améliorer les conditions de vies dans les quartiers les plus défavorisés de l'agglomération d'Antananarivo, notamment les quartiers non touchés par la première phase du projet. Ce projet vise également à consolider le retour à la stabilité en finançant des actions sociales dans un contexte de sortie de crise.

Les objectifs spécifiques sont :
Améliorer la mobilité piétonne, y compris pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite,
• Assainir les quartiers,
• Favoriser l’accès aux services essentiels que sont l’eau potable et l’enlèvement des ordures ménagères,
• Renforcer les capacités des Communes bénéficiaires pour les aider à définir et à développer une vision stratégique de développement de l’agglomération, à pérenniser les services publics et à valoriser leurs patrimoines,
• Renforcer la gestion communautaire des équipements collectifs

Description de l'action:
• Composante « Investissement »
Cette composante couvre la réalisation d'infrastructures de mobilité et d'équipements communautaires sanitaires. Les travaux seront réalisés dans une large mesure en méthode en Haute Intensité de Main d'œuvre (HIMO) visant à fournir de l'emploi aux populations locales peu qualifiées.

• Composante « Gestion Communautaire »
Cette composante concernera l'appui à la mise en œuvre d'une gestion communautaire des équipements (gestion et entretien courant) et du nettoyage des quartiers (balayage, curage des drains et pré-collecte des déchets). Il s'agit de la mise en place des comités d'habitants, dont le rôle est d'établir un système de cotisations auprès des habitants pour l'entretien des infrastructures. Ces comités d'habitants sont formés et appuyés par des ONG locales ou structures accompagnatrices.

• Composante « Appui Institutionnel et renforcement de capacités »
Cette composante vise à renforcer les capacités des différents acteurs impliqués dans le projet, en premier lieu la CUA et les communes périphériques. L'Institut des Métiers de la Ville (IMV), organisme rattaché à la CUA, assurera la facilitation auprès des bénéficiaires, ayant travaillé depuis plusieurs années sur des réflexions plus globales liées à la mobilité urbaine.
Enfin, cette composante intègrera un volet formation à destination des communes du programme sur les thématiques de gouvernance urbaine : planification urbaine, gestion des services urbains et l'analyse financière des collectivités locales

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , déchets solides , eau potable , hygiène
Milieu d’intervention: urbain
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Type d’ouvrage eau potable: bornes fontaines
Mode de gestion: gestion communautaire
Type d’intervention assainissement hygiène: bloc sanitaire public


Source:
AFD Madagascar

Types de financement:

AFD

Organismes et Contacts

Agence Française de Développement lire plus... 23 rue Razanakombana
BP 557
Antananarivo101
Madagascar
Tél.: +261 20 22 200 46 / 47 / 48
Fax: +261 20 22 347 94
http://
Lydia Razafindrahona
Chargée de projets Infrastructures et Développement Urbain
Tél.: 261 20 22 200 46
portable: 261 32 02 052 85
Fax: 261 20 22 347 94
email: razafindrahonal[à]afd.fr
   © pS-Eau 2021