retour imprimer Aide Situer sur une carte
Gouvernance Eau Potable et Assainissement, Makalondi (Niger) 

Géolocalisation
Lieu: Makalondi

[Tillaberi / Say] - Niger

Dates: 2013 : 36 mois

Partenaires
  AE Adour-Garonne Toulouse

  AE Rhône Méditerranée Corse Lyon

  AFD Paris

  Agglomération Sud Pays Basque Urrugne

  Bordeaux Métropole Bordeaux

  Eau Vive Niamey
  Eau Vive France la celle saint cloud
  Mairie de Laroin Laroin
  SEVE Fréjus

Budget global:
730.000 €

Contexte:
Le projet est mis en place au bénéfice de la commune rurale de Makalondi qui compte 75 889 habitants, 35 villages administratifs et 60 hameaux. Makalondi se situe à environ 100 km au sud-ouest de Niamey.

Commune récente, créée en 2010 suite à la réforme du découpage administratif. Pour cette jeune commune, la gestion du service public d'eau et d'assainissement est une prérogative nouvelle et complexe à aborder, par manque de compétences et de ressources suffisantes permettant à la Mairie de réaliser les investissements nécessaires.

La commune ne dispose pas de ressources permettant de développer l'économie locale. Les villageois vivent essentiellement de l'agriculture et de la vente de bois de chauffe pour Niamey. Mais la dégradation des sols est un frein aux rendements agricoles

Zone défavorisée et enclavée avec très peu d'infrastructures sociales, la commune de Makalondi a des taux d'accès à l'eau et l'assainissement encore bien inférieurs à la moyenne nationale (43% et 4%). Les villageois s'approvisionnent encore pour la plupart à partir des puits traditionnels et d'autres sources d'eau non protégées. Les infrastructures d'assainissement sont quasi inexistantes.

Historique:
Makalondi était autrefois rattachée à la commune rurale de Torodi, Région de Tillabéry au Niger qui a déjà été bénéficiaire d’un projet en matière d'accès à l'eau potable et à l'assainissement

Objectifs:
Réaliser et réhabiliter des infrastructures de base au profit de la population, à mettre en place une gouvernance locale de l’eau et à poursuivre une éducation à l’hygiène et à la santé.

Description de l'action:
1 – Gouvernance pour l'eau & l'assainissement (E&A)
- Mise en place d'un cadre de concertation
- Structuration, appui au service communal eau et assainissement
- Élaboration d'un plan local Eau, Hygiène et Assainissement
- Formations des acteurs communaux

2 – Réalisation d ‘infrastructures E&A
- Réalisation/réhabilitation de 20 points d'eau (forages & puits)
- Construction de 100 latrines familiales et 3 latrines publiques

3 - Renforcement des capacités de gestion et éducation aux pratiques d'hygiène
- Mise en place et formation de comités de gestion de forages et de latrines publiques
- Mise en place et formation de groupement de réparateurs de pompes
- Campagnes d'Éducation sanitaire

4 -Appui à la production maraîchère
- Appui à la mise en place de 3 périmètres maraîchers
- Réalisation de 8 puits maraîchers
- Appui aux producteurs en matériels et intrants
- Formations aux techniques de CES/DRS

Eléments complémentaires:
Aménagement des points d'eau
Chaque création ou réhabilitation s’accompagnera d’aménagements de surface (margelle de protection, trottoir de propreté, dalle anti-bourbier, muret de protection, …) afin de garantir la propreté des points d’eau, de faciliter et sécuriser le puisage, de tenir compte du double usage (domestique et pour le cheptel) des puits et de diminuer leur ensablement.

Contribution des ménages à la réalisation des latrines familiales
La mobilisation des agrégats nécessaires à la construction de l’infrastructure (sable et gravier) est confiée aux ménages bénéficiaires, de même que la réalisation de la fosse et de la superstructure. Le projet octroie ensuite les matériaux non disponibles au village (fer et ciment) pour la réalisation de l’infrastructure. La construction est confiée à des maçons locaux formés par le projet.

Gestion des latrines publiques
L’entretien et la gestion de ces blocs de latrines publiques seront confiés à titre privé à des personnes désignées sur la base d’un contrat de prestations passé avec la mairie.


La première phase du projet a été lancée, grâce au soutien financier de :
→ Commune de Makalondi
→ Agence Française de Développement
→ Agence de l’eau Adour Garonne
→ Syndicats des eaux de la Région de Pau : Lescar, Gave et Baise, Ortez, Pays de Mixe, Sauveterre de Béarn, Vallée de l'Ousse, Ogeu les bains, Région d'Arzacq, Luy, Gabas et Léez, Nive…
→ Collectivités : Laroin, Miey de Béarn, Artiguelouve, Uzein, Communauté agglomération du Sud Pays Basque, La Communauté Urbaine de Bordeaux

Pour la partie sécurité alimentaire, ont également participé le Conseil Régional de Poitou Charente et les associations De l’eau pour le Sahel/ Crédit Agricole et AVEC Eau Vive


La mobilisation des financements se poursuit pour enclencher la deuxième phase du projet


Bénéficiaires: 25.000 bénéficiaires.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable
Milieu d’intervention: petits centres
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Contexte d’intervention: usage domestique
Type d’ouvrage eau potable: forage , puits
Mode de gestion: gestion communautaire , gestion municipale
Source d'énergie pour l'exhaure: énergie motricité humaine
Type d’intervention assainissement hygiène: bloc sanitaire public , equipement assainissement/hygiène domestique


Source:
AEAG, Eau Vive, AERMC

Types de financement:

AFD , Collectivités loi Oudin , Agences de l'eau

Organismes et Contacts

GERES lire plus... 2, cours Maréchal Foch
13400  Aubagne
France
Tél.: +33 4 42 18 55 88
Fax: +33 4 42 03 01 56
  contact[à]geres.eu
http://
Laurence Teissier
Responsable qualité et partenariats
email: l.teissier[à]geres.eu
   © pS-Eau 2021