retour imprimer Aide Situer sur une carte
Hydraulique Villageoise dans la région de Majunga (volet 2013-2015) 

Géolocalisation


Lieu: Ambalakida [Boeny] - Madagascar

Dates: 2013 : 36 mois

Partenaires
  AE Seine-Normandie Nanterre

  Ecoles du Monde Paris

  Ville de Paris Paris

Budget global:
233.100 €

Contexte:
Les communes concernées par le projet dans le district de Mahajanga II sont des communes rurales intérieures et de grande taille (1000 à 2000km²) composées de villages isolés, vivant principalement de la riziculture. L'alimentation en eau de ces villages est pour l'essentiel assurée par de l'eau de rivière ou de trous d'eau traditionnels, et l'assainissement est pratiquement inexistant :
Ambalakida (822km², 5 200 hab.)
Bekobay (1 200km², 5 000 hab.)
Ambalabe (1 000km², 4 400 hab.)
Mahajamba-Usine (2 000km², 14 400 hab.)
Betsako (7 500 hab.)
Boanamary (1 200 km², 10 300 hab.)
Belobaka (208 km² 12 700 hab.)

Concernant l'eau potable :
Dans le district de Mahajanga II, le taux de desserte en eau potable est de 10,34%, assuré par une soixantaine de puits et de forages équipés de pompes, en état, gérés par des comités de points d'eau au niveau des villages et des communes et suivis par la Direction de l'Eau, qui ne dispose pas des moyens de déplacement nécessaires.
La région comporte de nombreux villages isolés sans (ou avec insuffisance) accès à l'eau potable : la direction régionale du développement de Boeny estime le besoin de la Région à plus de 400 nouveaux points d'eau. Une sensibilisation à l'hygiène de l'eau et à la gestion des puits est à mettre en place au niveau de la population concernée et des communes, avant et pendant la construction des puits ainsi qu'un service eau et assainissement institutionnalisé et réel.

Concernant l'assainissement :
Le taux de couverture assainissement « théorique » de la zone de Mahajanga II est de l'ordre de 10%, essentiellement sur la base de latrines à fosse septique qui sont en fait très peu utilisées par une population habituée à la pratique de la défécation à l'air libre (DAL). Le taux de mortalité par maladies hydriques est de 17% (la seconde cause après le paludisme).
Le besoin principal est d'obtenir un changement de comportement et l'abandon de la pratique de la DAL au profit de l'utilisation de toilettes aux normes. C'est le but de l'approche sociologique ATPC, ou « Assainissement Total Piloté par la Communauté », qui vise la prise de conscience des communautés et la réalisation de latrines non subventionnées. L'ATPC est actuellement mise en oeuvre dans Boeny dans le cadre d'un projet financé par le FAA, Fonds d'Appui à l'Assainissement.
EDM mène actuellement une première campagne de sensibilisation de ce type dans les villages déjà équipés de puits.

Objectifs:
- Réduire l’exposition aux maladies liées à l’eau par la mise en oeuvre de ressources pérennes et protégées.
- mettre en place un système de gestion des points d’eau
- favoriser l’assainissement par la méthode ATPC

Description de l'action:
AEP :
30 puits fermés (24 villageois et 6 dans les écoles), équipés de pompes manuelles ou solaires, diamètre 1.20m, profondeur moyenne : 9m. 7200 personnes desservies.

Assainissement :
6 blocs sanitaires pour des écoles de brousse. 600 bénéficiaires (enfants)

Mesures d'accompagnement :
Sensibilisation et formation amont et aval au niveau des villages/école.
Sensibilisation à l'assainissement prévue par l'approche ATPC.

Bénéficiaires: 7.800 bénéficiaires.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable
Milieu d’intervention: rural
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , sensibilisation
Contexte d’intervention: école
Type d’ouvrage eau potable: puits
Mode de gestion: gestion communautaire
Type d’intervention assainissement hygiène: bloc sanitaire public , equipement assainissement/hygiène domestique


Source:
AESN

Types de financement:

Collectivités loi Oudin , Agences de l'eau

Organismes et Contacts

Ecoles du Monde Madagascar lire plus... La Carrière, derrière Maison de la Culture Mangarivotra
401  Mahajanga
Madagascar
Tél.: +261 20 62 242 56
Fax: +261 20 62 242 56
  ecoldm[à]moov.mg
http://
Gloria Hevidrazana
Directrice
   © pS-Eau 2019