retour imprimer Aide Situer sur une carte
Etude de faisabilité pour la station d'épuration d'Al Tireh (ville de Ramallah) 

Géolocalisation
Lieu: Ram Allah

[Ramallah et Al-Bireh] - Palestine

Dates: 2012

Partenaires
  AE Adour-Garonne Toulouse
  Municipalité de Ramallah Ramallah
  Ville de Toulouse Toulouse

Budget global:
40.000 €

Contexte:
La Ville de Ramallah est située dans la zone de collines du centre des Territoires palestiniens, à environ 15 km au nord de Jérusalem. Elle est actuellement la capitale de facto de la Palestine et se développe considérablement. Sa population est d'environ 100 000 habitants.
La topographie du territoire de l'agglomération est marquée par un relief fortement accidenté de collines abruptes. L'altitude des différents quartiers de Ramallah varie entre 550 et 750 m.
Cette topographie et l'imperméabilisation des sols due à la forte urbanisation entraînent l'inondation régulière des rues, notamment celles du centre ville, par lesquelles se fait l'écoulement des eaux lors des épisodes pluvieux.

Le nouveau quartier d'Al Tireh bénéficie de la présence d'un réseau de collecte, mais en l'absence d'une station d'épuration les effluents collectés du quartier (2000 m3/jour) sont déversés dans le wadi sans traitement. Il y a des pétitions et des plaintes de la population et la mission a senti la municipalité très embarrassée. Or ce quartier est situé dans un bassin versant qui ne peut être facilement raccordé à l'une des deux futures stations d'épuration prévues dans le schéma directeur d'assainissement du Grand Ramallah. Face à l'urgence de ce problème, Mme le maire de Ramallah a rencontré le ministre de l'eau palestinien pour lui demander de l'aide. Sans attendre l'hypothétique réalisation du schéma directeur, il a été convenu de créer une station d'épuration pour le quartier d'Al Tireh (coût estimé 3 à 4 M€, dont la moitié a déjà été provisionné par la municipalité). La municipalité a acheté un terrain pour accueillir cet ouvrage, mais compte tenu de l'espace limité (5 000 m2) et de la topographie du terrain, la solution technique doit être très compacte et seule une station membranaire peut répondre à ces contraintes.

Historique:
La Communauté Urbaine du Grand Toulouse (CUGT) et la Ville de Toulouse, ont signé le 5 janvier 2010 avec l’Agence de l’eau Adour-Garonne un accord cadre pour une gestion durable et solidaire de l’eau dont un des objectifs affichés est de « promouvoir des actions de coopération décentralisée ».
Parmi les zones géographiques où ces actions pourront prioritairement être mises en œuvre, l’accord cadre cite la Ville de Ramallah, avec laquelle la Ville de Toulouse a signé récemment un accord de coopération incluant le domaine de la gestion de l’eau. C’est dans ce cadre que l’Agence a participé en 2010 et en 2011 au financement de la réhabilitation de deux tronçons de canalisations d’eaux d’usées et de la création de deux tronçons de canalisation d’eau pluviale.

Objectifs:
L’opération consiste à réaliser une étude de faisabilité pour une station membranaire de 15 000 à 20 000 EH devant traiter les eaux usée du quartier d’AL TIREH de la ville de RAMALLAH. Les termes de référence de l’étude incluent :
- La réalisation de l’avant projet sommaire
- L’estimation des coûts d’investissement et de fonctionnement de l’ouvrage
- L’écriture des termes de référence pour l’appel d’offres de construction de la station
- L’appui technique aux services de la ville de RAMALLAH, y compris lors de l’analyse du dépouillement des offres.

Partenaires: Ville de Toulouse
Agence de l'eau Adour-Garonne

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement
Milieu d’intervention: urbain
Activité principale du projet: infrastructure/équipement


Types de financement:

Collectivité , Agences de l'eau

Organismes et Contacts

Toulouse Métropole lire plus... 1, Place de la Légion d'Honneur
BP 35821
31505  ToulouseCedex 5
France
Tél.: +33 5 34 41 59 00
Fax: +33 5 34 41 59 01
  contact[à]grandtoulouse.org
http://
Nathalie Longueville Bedrune
Chef de projet Action Internationale, En charge des coopération territoire Afrique, Moyen Orient et gestionnaire du dispositif Loi Oudin de Toulouse Métropole
Action Internationale
   © pS-Eau 2021