retour imprimer Aide Situer sur une carte
Sani Tsapta - les savoirs de l'assainissement 

Géolocalisation
Lieu: Afrique de l'Ouest

[Niamey / Niamey] - Niger

Dates: 2010 : 42 mois (Terminé)

Partenaires
  AE Seine-Normandie Nanterre
  Projection Ouagadougou
  Projection Nanterre
  RAIL Niger Niamey
  SIAAP Paris

Budget global:
291.558 €

Contexte:
Les communes nigériennes souffrent d'un manque récurrent de moyens humains et financiers pour mettre en œuvre une politique d'assainissement efficace. De nombreux opérateurs privés comblent cette lacune mais les services qu'ils proposent et les méthodes qu'ils utilisent ne permettent pas de répondre durablement aux problèmes de salubrité et de santé publique. Il s'agit bien souvent d'opérateurs informels peu sensibilisés à l'hygiène. Le problème demeure entier : les maladies diarrhéiques sont la deuxième cause de mortalité enregistrées dans les centres de santé au Niger, après le paludisme. Il s'avère urgent de renforcer l'ensemble des acteurs locaux de la filière assainissement : agents communaux et artisans du secteur (maçons, gérants d'édicules publics, vidangeurs).

Historique:
Le projet Sani Tsapta est né de la volonté des Jeunes Professionnels de répondre au manque de compétences techniques et pratiques dont souffre le secteur de l’assainissement liquide au Niger et plus largement en Afrique de l’Ouest. En 2009, au cours d’un atelier organisé par le réseau Projection à Niamey, les Jeunes Professionnels ont souhaité se mobiliser sur cette question et ont proposé le projet Sani Tsapta, mis en œuvre conjointement avec l’ONG RAIL-Niger, avec le soutien technique et financier du Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP) et de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie (AESN). Démarré en juillet 2010, le projet vise à renforcer sur le long terme les compétences des professionnels de l’assainissement liquide en Afrique de l’Ouest au cours d’un processus dynamique incluant des formations adaptées et des échanges réguliers avec des pairs

Objectifs:
Démarré en juillet 2010, le projet vise à renforcer sur le long terme les compétences des professionnels de l’assainissement liquide en Afrique de l’Ouest au cours d’un processus dynamique incluant des formations adaptées et des échanges réguliers avec des pairs

Description de l'action:
Pour atteindre cet objectif, le projet est divisé en deux volets :
-1. Création et mise en œuvre d'une offre de formations en assainissement au Niger.
Le projet vise à créer un centre de formation sur Niamey en mesure de proposer des formations adaptées aux acteurs locaux de l'assainissement, plus spécifiquement aux agents communaux en charge des questions d'hygiène et d'assainissement et aux artisans qui interviennent à l'échelon local (vidangeurs, maçons, gérants de toilettes publiques). Le RAIL-Niger accueillera le futur centre dans ses locaux, dans l'optique d'assurer la pérennité de l'offre de formations.

-2. Mise en réseau des professionnels de l'assainissement au Niger et plus largement en Afrique de l'Ouest.
Le projet Sani Tsapta prévoit l'organisation de rencontres thématiques, de voyages d'étude, d'ateliers qui visent à créer un cadre dynamique d'échanges et de partage d'expériences entre professionnels du secteur. Ces rencontres sont autant d'occasions de faire un éclairage sur les métiers de l'assainissement, ce qui permet de discuter des difficultés rencontrées par les acteurs mais aussi de valoriser les professionnels qui œuvrent dans l'assainissement.

Bénéficiaires: 370.000 bénéficiaires.
L’ensemble des professionnels de l’assainissement en Afrique de l’Ouest (plus spécifiquement au Niger et au Burkina Faso)

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement
Milieu d’intervention: urbain
Activité principale du projet: renforcement des capacités


Source:
Réseau Projection

Types de financement:

Collectivités loi Oudin , Agences de l'eau , Associations
   © pS-Eau 2022