retour imprimer Aide Situer sur une carte
Programme d'appui à la gestion communautaire des adductions d'eau potable en milieu rural à Anjouan et Mohéli (PAGEC - Initiative Développement) 

Géolocalisation
Lieu: Fomboni

[Mohéli (Mwali) / Fomboni] - Comores ,
Lieu: Moutsamoudou
- Comores

Dates: 2006 : 48 mois (Terminé)


M. ouvrage: L'Union des Comités d'Eau d'Anjouan (UCEA)
L'Union des Comités d'Eau de Mohéli (UCEM)
Ministère de l'Energie de l'Union des Comores

Partenaires
  AFD Paris
  AP SIEAM Mamoudzou
  Aquassistance Rueil Malmaison
  Eau de Paris Paris
  FADESIM Fomboni
  ID Poitiers
  UCEA Mutsamudu

Budget global:
800.000 €

Contexte:
Approvisionnement irrégulier des points d'eau, mauvais entretien du réseau, fuites, quartiers non desservis, sont autant de problèmes auxquels sont confrontés les exploitants communautaires, et qui constituent un frein important au paiement de l'eau et à la gestion de l'avenir.

Parti du constat qu'il existe un besoin de compétence technique et de contrôle de la gestion des fonds publics, et de la demande récurrente des CGE d'appui tant technique que financier, l'UCEA propose de développer un service en 3 volets :
- un volet technique : Diagnostic des problèmes de réseau, études techniques et montage de dossiers de financement, formation des plombiers villageois, recherche de matériels/accessoires hydrauliques
- un volet accompagnement, gestion, formation : Renforcement du contrôle de gestion par l'UCEA, formation permanente des élus des CGE.
- un volet investissement : Mutualisation de l'épargne villageoise pour constituer un fond d'investissement au sein de l'UCEA permettant des investissements plus importants, et géré par les CGE

Historique:
Huit ans après la mise en place, la formation et l'accompagnement des premiers CGE par Initiative Développement, le tableau de la gestion de l'eau à Anjouan a changé. L'UCEA, Union des Comités de gestion de l'Eau d'Anjouan - qui a vu le jour en 2000 suite à une réflexion globale menée par les CGE et ID sur la réglementation de la gestion de l'eau – compte désormais 43 membres.

Objectifs:
Réaliser de nouveaux ouvrages et pérenniser la gestion des infrastructures d'AEP rurale à Anjouan et à Mohéli, pour que ces populations puissent accéder durablement à une eau en qualité et en quantité suffisante. Le projet met donc plus l'accent sur la gestion de l'eau plus que sur de nouvelles infrastructures.

La moitié des villages ciblés (soit une trentaine sur Anjouan et une dizaine sur Mohéli) bénéficie d'une étude technique ou d'un aménagement hydraulique que ce soit la réhabilitation de leur réseau d'adduction, la construction d'ouvrages d'aide à la gestion par les CGE ou d'ouvrages pour améliorer la qualité de l'eau.

A Anjouan, l'UCEA se propose de mettre en place en son sein un « service de l'eau » dédié aux CGE. A Mohéli, le projet avec la FADESIM susciteront l'émergence d'une Fédération des comités de gestion de l'eau et d'un pôle professionnel au sein de cette Fédération

Description de l'action:
Mise en place d'un dispositif institutionnel pérenne

- Sensibilisation aux problématiques de gestion de l'eau par différents moyens (spots et feuilletons radiophoniques, pièce de théâtre, jeu de sensibilisation pour les enfants)

- Mise en place en place et renforcement du schéma organisationnel du Service Public de l'eau sur Anjouan et Mohéli pour 100 villages:
- Définition du schéma institutionnel de la gestion de l'eau ; définition des rôles de chaque acteur, mise en place d'un cadre contractuel
- Organisation et formation des Comités de Gestion de l'Eau villageois, des Unions des CGE
- Mise en place d'un Service de l'eau au sein des UCGE en charge de la maintenance des réseaux

Amélioration de la desserte en eau potable

- Réalisation d'études socio techniques pour la résolution de certaines situations complexes d'un point de vue technique et social (étude de dimensionnement, schéma directeur, capitalisation des données sur la ressource en eau – cartographie, suivi des débits)
- Construction de 5 réseaux d'adduction d'eau potable
- Réhabilitation de 12 autres réseaux
- Construction de 2 filtres rapides

Définition de solutions techniques et financières pour la gestion des réseaux

- Mise en œuvre d'expériences pilotes pour améliorer la qualité de l'eau : expérimentations de traitement de l'eau au niveau villageois et familial par filtre à sable lent, filtre à sable rapide, chloration goutte à goutte, SODIS.
- Introduction des petits ouvrages et équipements pour aider les CGE à gérer les réseaux : répartiteurs sur les réseaux multi-villageois et seuils de rivière pour permettre les mesures de débits

Partenaires: L'UCEA, FADESIM
Partenaires techniques: Eau de Paris
Aquassistance
Gret
Syndicat Intercommunal des Eaux et d'Assainissement de Mayotte (SIEAM)
Financeurs: AFD (Agence Française du Développement)
FCR (Fond de Coopération Régional de Mayotte)
SEDIF (Syndicat des Eaux d'Ile de France)
SIEAM Mayotte
Fondation Lord Michelham of Hellingly
Bénéficiaires: 148.000 bénéficiaires.
Communautés rurales, comités de gestion de l'eau et leurs fédérations.
80 villages sur Anjouan (soit environ 120 000 personnes) et 20 villages sur Mohéli (soit environ 28 000 personnes)

Classement:
Sous-secteur d’intervention: eau potable
Milieu d’intervention: petits centres , rural
Type d’ouvrage eau potable: bornes fontaines


Source:
Initiative Développement

Types de financement:

AFD , Collectivités loi Oudin

Organismes et Contacts

Initiative Développement lire plus... Mutsamudu
Comores
Tél.: + 269 339 22 66
  id[à]id-ong.org
http://
Nicolas Moreau
Responsable projet Eau Potable
Pôle Eau & Assainissement
portable: +269 359 18 26
email: n.moreau[à]id-ong.org
Union des Comités de l'Eau d'Anjouan lire plus... Mutsamudu
Comores
Abdul Ousséni
Directeur
   © pS-Eau 2020