retour imprimer Aide Situer sur une carte
Éducation à la santé et promotion de l'hygiène et de l'assainissement dans la commune de Markoye au Burkina Faso 

Géolocalisation
Lieu: Markoy

[Sahel / Oudalan] - Burkina Faso

Dates: 2012 : 21 mois (En cours)


M. ouvrage: Commune de Markoye

Partenaires
  AE Rhône Méditerranée Corse Lyon

  EAA Ouagadougou
  L'eau partagée Cogolin

  Région Sud Marseille

  SIDECM Cogolin

Budget global:
64.000 €

Contexte:
Le projet d'Éducation à la Santé engagé par l'Association l'Eau partagée dès 2009, auprès des populations de Markoye vient compléter le dispositif de coopération internationale entrepris par le SIDECM depuis des années à Markoye, pour améliorer les conditions de cultures maraichères locales par un meilleur accès à la ressource en eau et une meilleure utilisation.
Un très fort pourcentage de population est touché par des maladies liées à la contamination de l'eau; des opérations de sensibilisation des populations à la propreté et à l'hygiène sont nécessaires pour amélioer la situation de santé des populations locales, ainsi que la réalisation d'équipements de collecte des déchets, aménagement de latrines et protection des points d'eau.
Le projet a reçu le soutien du Ministère de la santé du Burkina Faso et entre en 2012 dans sa phase concrète de mise en oeuvre, avec dès 2013 la réalisation d'actions dans le domaine de l'hygiène et de la propreté.

Historique:
Depuis une quinzaine d'années le Syndicat Intercommunal de Distribution d'Eau de la Corniche des Maures (SIDECM), dans le Var - Golfe de Saint Tropez, a entrepris des actions de coopération internationale avec les acteurs locaux du Burkina Faso. Dès 1994, il collabore avec le village de Markoye au nord est du pays, région qui souffre régulièrement de la sécheresse. Le syndicat s'est investi progressivement dans l'amélioration des pratiques des cultures maraichères, situées dans des zones de décrues de mare et soumises aux aléas des pluies saisonnières. En accord avec les populations, de nouvelles ressources en eau ont été expérimentées.
Des opérations de recherche d'eau ont démarré en 2009 pour identifier un point d'eau mieux placé et un terrain situé hors zone de décrue. Un forage profond a été équipé, avec panneau solaire et un réseau d'eau installé vers le jardin maraicher. Un bassin au sol a été imperméabilisé pour pouvoir être utilisé pour l'arrosage à la main.
Sur d'autres secteurs particulièrement touchés par le manque d'eau, de nouvelles recherches d'eau ont été entreprises dès 2010 et de nouveaux forages vont être réalisés. Ces opérations sont portées sous maîtrise d'ouvrage du SIDECM, financées à 50% par l'Agence de l'Eau RMC et rendues possibles grâce à la coopération avec des partenaires locaux comme la commune, l'ONG Opération Oasis Sahel (OOS) et l'Université de Ouagadougou.
Parallèlement à cette démarche, un projet "éducation à la santé" s'est progressivement mis en place depuis 2004 à Markoye suivant le concept de la "démarche chemin" qui favorise le développement de stratégies, d'une part, pour la connaissance et, d'autre part, pour l'action. C'est en 2009 que l'association "l'eau partagée" a été créée pour venir en appui aux démarches du SIDECM, comme la formation des femmes aux techniques de séchage des légumes et à leur conditionnement. Elle permet d'investir à Markoye les domaines de la santé et de la culture, car en effet les statistiques convergent sur les incidences très importantes de certaines pathologies sur les populations comme la bilharziose et les maladies diarrhéiques. Ces pathologies ont pour la plupart une origine commune liée à l'eau.
L'objectif de la démarche entreprise par l'association l'Eau partagée est de permettre aux populations cibles de comprendre par des méthodes simples par quels mécanismes certains facteurs environnementaux peuvent dégrader la santé et quels sont les moyens qui sont à leur portée pour enrayer ces maladies. Un cahier de santé participatif a été élaboré par l'association et destiné aux animateurs et relais locaux. Un film de sensibilisation a été réalisé, tourné en langue locale. Des contacts avec le CREPA de Ougadougou ont permis de confier à cet organisme la déclinaison locale des actions de terrain en lien avec OOS.

Objectifs:
Augmentation de l'accès à l'assainissement
Amélioration de l'hygiène et de la santé
Réduction des maladies diarrhéiques et hydriques

Description de l'action:
- Sensibilisation des populations à l'hygiène et aux vecteurs de maladies hydriques (pathologies liées à l'eau);
Réalisation d'équipements :
- 5 latrines familiales, à valeur démonstrative, et 5 douches avec puisard;
- 6 latrines collectives dans les secteurs publics (marché, écoles, centre de santé);
- 5 aménagement de points de collecte des déchets et constitution de brigades de propreté;
- 5 aménagement de margelles de protection des points d'eau et de dispositifs de type "bacs à laver".

Partenaires: Opération Oasis Sahel (OSS)
L'eau partagée
SIDECM
Région PACA
Financeurs: Agence de l'eau RMC
Région PACA
SIDECM
L'eau partagée
Bénéficiaires: 1.500 bénéficiaires.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , hygiène
Milieu d’intervention: rural


Source:
Fiche de proposition d'aide de l'agence RMC

Types de financement:

Collectivité , Collectivités loi Oudin , Agences de l'eau , Associations

Organismes et Contacts

L'eau partagée lire plus... Avenue de la Giscle
83310  Cogolin
France
  associationeaupartagee[à]gmail.com
http://
Jeanine Riou
Présidente
senior pensioneer health administration
email: associationeaupartagee[à]gmail.com
   © pS-Eau 2021