retour imprimer Aide Situer sur une carte
Construction de 850 latrines individuelles à Port au Prince et dans ses environs 

Géolocalisation
Lieu: Port-au-Prince

[Ouest / Port-au-Prince] - Haïti

Dates: 2012 : 6 mois (En cours)


M. ouvrage: Les bénéficiaires puisqu'il s'agit de latrines individuelles

Partenaires
  ACTED Port-au-Prince
  ACTED Paris
  AE Rhône Méditerranée Corse Lyon
  American Red Cross Port-au-Prince
  DINEPA Port-au-Prince
  Grand Lyon Lyon
  VEOLIA Eau Lyon

Budget global:
451.896 €

Contexte:
Deux ans après le séisme du 12 janvier 2010 en Haïti, la reconstruction et le relèvement des quartiers sont un facteur clé dans la décision des déplacés de quitter les camps et ne sauraient être viables sans l'accès aux services et aux infrastructures de base. Actuellement, les zones urbaines et périurbaines de Port-au-Prince affectées par le séisme présentent des risques sanitaires immédiats importants, notamment en raison du taux d'accès très faible des populations de la zone métropolitaine aux latrines (17% à 24%).
Ce projet entend contribuer à une amélioration durable de l'assainissement dans les zones de retour prioritaires de Port-au-Prince et de ses environs afin de prévenir le risque choléra. Il s'inscrit dans le cadre du programme de reconstruction post-séisme.

Créée en 2009, la DINEPA (Direction Nationale de l'Eau Potable et de l'Assainissement) est l'agence gouvernementale en charge d'exécuter la politique de l'Etat Haïtien dans le secteur de l'eau potable et de l'assainissement. Elle exerce sa mission autour du développement, du contrôle et de la régulation du secteur Eau Potable et Assainissement (EPA) au niveau national.
Les entreprises publiques chargées de l'eau potable (CAMEP et SNEP) doivent progressivement disparaître pour faire place à des organismes déconcentrées de la DINEPA (les OREPA) associant fortement les communes dans la maîtrise d'ouvrage des systèmes urbains ou ruraux. L'implication du secteur privé est recherchée notamment en milieu urbain.

Historique:
ACTED a démarré ses interventions en Haïti en 2004 avec la réponse d’urgence au cyclone Jeanne aux Gonaïves. Par la suite, ACTED a concentré ses activités dans le Bas Artibonite et le Département du Centre en axant son intervention sur le développement et la réponse ponctuelle aux crises telles que catastrophes naturelles ou chocs économiques, fidèle à sa stratégie intégrée visant à garantir un lien entre l’urgence, la réhabilitation et le développement.
Le séisme du 12 janvier 2010 a conduit ACTED à revoir sa stratégie d’intervention pour y intégrer une réponse à l’urgence immédiate et ainsi faire face aux besoins d’urgence, tout en poursuivant ses activités de développement économique, social et humain.
La stratégie d’intervention d’urgence post-séisme d’ACTED en Haïti s’est articulée autour de trois axes principaux : (i) la couverture des besoins prioritaires des populations sinistrées de façon multisectorielle (nourriture, eau, assainissement, promotion de l’hygiène, abris d’urgence, kits biens de première nécessité et intrants agricoles) ; (ii) l’appui matériel, économique et social des populations sinistrées « au retour chez soi » ; (iii) le monitoring continu de la situation dans les zones affectées et les zones de déplacement.
Dans ce contexte, ACTED a notamment apporté son assistance dans le domaine de l’Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) à travers la mise en œuvre de projets soutenus par la Fondation de France, l’Office Humanitaire des Communautés Européennes (ECHO), ou encore l’Agence des Etats-Unis d’Amérique d’Assistance aux Catastrophes Internationales (OFDA)

Objectifs:
- Offrir des conditions de relogement décentes aux populations déplacées par la construction d’infrastructures sanitaires de base (latrines) ;
- Limiter les risques de transmission du choléra et de maladies véhiculées par l’eau à travers une campagne de sensibilisation dans les quartiers ciblés par ACTED ;
- Créer des opportunités économiques dans les quartiers par la formation et l’emploi de maçons pour la construction des infrastructures sanitaires de base.
- Développer une cartographie des besoins sanitaires non couverts dans la commune de Port au Prince afin de renforcer la capacité d’action et de coordination des services municipaux.

Description de l'action:
1. Construction de 850 latrines VIP avec fosse étanche

2. Organisation d'une campagne de sensibilisation aux pratiques d'hygiène de base et aux pratiques de prévention choléra dans les quartiers ciblés

3. Identification et formation de 104 promoteurs d'hygiène dans les quartiers à risque sanitaire élevé

4. Formation de 262 ouvriers qualifiés et non-qualifiés au métier de maçon et ouvrier

5. Cartographie SIG des besoins sanitaires non couverts sur la Commune de Port-au-Prince

Partenaires: DINEPA
Conseils d’administration des sections communales (CASEC)
Communes de Port au Prince, Tabarre et Croix des Bouquets
Partenaires techniques: Services techniques de la commune de Port au Prince
DINEPA
Financeurs: Croix rouge américaine
Fonds Eau du Grand Lyon
Communautés bénéficiaires
Bénéficiaires: 4.250 bénéficiaires.
- 4 250 bénéficiaires directs de latrines individuelles
- 262 ouvriers qualifiés et non-qualifiés bénéficient de formations techniques au métier de maçons pour la construction de latrines
- 12 000 personnes sont sensibilisées aux pratiques d’hygiène de base et pratiques de prévention du choléra

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , hygiène
Milieu d’intervention: péri-urbain , urbain


Source:
Documents de projet soumis au Fonds Eau

Types de financement:

Collectivités loi Oudin , Agences de l'eau , Associations

Organismes et Contacts

ACTED lire plus... 33, rue Godot de Mauroy
75009  Paris
France
Tél.: + 33 (0)1 42 65 33 33
Fax: +33 1 42 65 33 46
  paris[à]acted.org
http://
Mairie de Port-au-Prince lire plus... 42 rue Dalancourt
BP 839
Port-au-Prince
Haïti
Joëlle Fontilus
Directrice de la Protection Civile
   © pS-Eau 2021