retour imprimer Aide Situer sur une carte
Renouveau pour la commune de Saint Louis du Sud 

Géolocalisation
Lieu: Saint-Louis du Sud

[Sud / Aquin] - Haïti

Dates: 2011 : 36 mois

Partenaires
  AE Seine-Normandie Nanterre
  CD 92 Nanterre
  GRET Nogent sur Marne
  GRET Delmas

Budget global:
1.830.000 €

Contexte:
Saint Louis du Sud est alimentée par un réseau d'eau potable dont le captage est situé dans la 7ème section communale, à neuf kilomètres environ de la ville. Ce réseau, construit au début des années 80, était très délabré lorsque le Gret a entrepris sa réhabilitation entre 2006 et 2010, à travers le projet Eau et Assainissement dans les Communes d'Aquin et de Saint Louis du Sud, Au cours de ce projet, de nouvelles infrastructures de production et de traitement ont été construites, ainsi qu'un réseau de
distribution de 22 km qui traverse plusieurs zones rurales avant d'atteindre le centre ville de Saint Louis du Su d. Ce système s'étend aussi dans certains quartiers proches de la ville, et le nombrepotentiel d'usagers est de 7 000 personnes environ.
Parallèlement à la reconstruction des infrastructures du système d'eau, une réforme du mode de gestion a été engagée avec les autorités municipales et en concertation avec les usagers du système.
Conformément aux dispositions de la nouvelle loi cadre sur l'eau potable en Haïti, un nouveau comité de gestion a été élu fin 2008, le Comité d'Approvisionnement en Eau Potable et d'Assainissement (Caepa), à qui le Snep (Service national de l'eau potable) a délégué les responsabilités de maîtrise d'ouvrage et de gestion du système.
Le Gret était en phase de désengagement lorsque le séisme a eu lieu. Le nouveau Caepa devait bientôt gérer par lui-même le système, aussi bien techniquement que commercialement. Les dégâts causés par le séisme au niveau de la zone de captage, doivent être réparés rapidement ; des modifications techniques et un renforcement des capacités du Caepa sont à mettre en oeuvre afin de répondre à l'augmentation de la demande en eau liée à cet afflux d'usagers supplémentaires.
Un volet du projet Eau et Assainissement dans les Communes d'Aquin et de Saint Louis du Sud a concerné le renforcement des mesures d'assainissement collectif à Saint Louis du Sud. Il s'est traduit par la canalisation en maçonnerie de roche d'1,3 km de canaux de drainage. Ces dispositifs de drainage recueillent les eaux pluviales et une partie des eaux usées grises des ménages. Ils permettent leur meilleure évacuation, laissant la rue propre, qu'elle soit en terre battue/cailloux ou pavée.
La réalisation de ces infrastructures a permis d'améliorer en partie la situation de l'assainissement pluvial, mais sans toutefois régler complètement le problème du rejet des eaux usées directement dans la mer (le traitement des eaux usées est inexistant en Haïti), ni parvenir à une gestion régulière et efficace des ouvrages (en termes d'entretien et de curage, les dits canaux n'étant pas sujets à un drainage gravitaire).
Au-delà de ces mesures d'assainissement collectif, le développement d'infrastructures telles que des latrines collectives ou individuelles reste faible dans le périmètre de Saint Louis du Sud et soulève des questions de santé et d'hygiène publique au moment où les populations se densifient très rapidement.
La couverture en termes d'assainissement individuel est disparate suivant les zones, centre ville, périphérie et zones rurales.

Historique:
Le Gret, association française de solidarité internationale, intervient depuis une dizaine d’années dans plusieurs villes secondaires d’Haïti afin d’appuyer la réhabilitation de systèmes d’eau potable et d’assainissement, de renforcer les capacités de gestion des acteurs locaux et d’accompagner l’Etat haïtien dans sa politique de réforme du secteur de l’eau potable et de l’assainissement dans tout le pays.
Il est ainsi présent depuis 2001 dans le département du Sud, et en particulier depuis 2006 dans la commune de Saint Louis du Sud, où il met en oeuvre un projet d’approvisionnement en eau potable, d’assainissement et de protection de l’environnement, en collaboration avec les autorités de la zone et en s’appuyant sur des dynamiques communautaires.

Objectifs:
Le projet s'intègre dans une démarche globale de dynamisation territoriale a pour objectif d’améliorer durablement les conditions de vie de la population de la
commune de Saint Louis du Sud en matière d'accès aux services d'eau potable et
d'assainissement, d'alimentation infantile et de lutte contre l'insécurité alimentaire, en
renforçant les capacités des autorités municipales et des acteurs locaux

Description de l'action:
Eau potable:
- La sécurisation des infrastructures réalisées dans le cadre de précédent projet et le renforcement de la gestion du service d'eau potable ;
- La création de nouvelles infrastructures collectives d'eau potable et d'assainissement répondant aux nouveaux besoins des populations existantes et nouvellement arrivées ;
- La fourniture d'un service d'assainissement global (collectif et individuel) rayonnant sur le territoire d'intervention : Promotion de l'assainissement individuel via la mise en place d'un dispositif "sanimarché";
- Le renforcement de capacités de maîtrise d'ouvrage des autorités municipales et l'implication des acteurs locaux dans ces secteurs.
Assainissement:
- Renforcement du dispositif de drainage de Saint Louis du Sud et mise en place d'un système de gestion pérenne. Il s'agit d'actions d'urgence (curage des ouvrages de drainage souterrain obstrués) et d'études techniques pour l'extension du réseau existant ou la réutilisation des eaux pluviales dans un premier temps, puis des réalisations des travaux correspondants
- réflexions sur les modalités de gestion de ces ouvrages.

Eléments complémentaires:
la mise en oeuvre des activités est assurée en étroite collaboration avec l’Orepa-Sud qui
relève de la Dinepa et assure la responsabilité de la maîtrise d’ouvrage et de la gestion des systèmes avant d’évoluer vers des fonctions d’appui/conseil et de régulation de proximité. Au sein de l’Orepa, c’est l’URD, cellule chargée de la mise en oeuvre de la politique du secteur de l’eau potable et de l’assainissement pour le milieu rural qui est l’interlocuteur principal.
La réforme du secteur de l’eau prévoit le transfert progressif de la maîtrise d’ouvrage des services d’eau potable et d’assainissement aux mairies. Le processus est en préparation dans la mesure où la Dinepa prévoit la mise en place prochaine de techniciens au sein des équipes municipales. Le projet tient compte de cette perspective en impliquant dès le départ l’autorité communale dans la mise en oeuvre des activités.
L’approche méthodologique retenue s’attache à préserver le continuum existant entre actions de post-urgence et actions de développement. Par ailleurs, la démarche se veut itérative de façon à privilégier l’apprentissage, par une succession de phases d’expérimentation, de retours d’expérience et d’évolution des règles et choix techniques,
conduite de manière participative avec les bénéficiaires et concertée entre les différents acteurs impliqués.

Financeurs: AESN
CG 92 (Hauts de Seine)

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable , eaux pluviales (gestion) , hygiène
Milieu d’intervention: petits centres
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Contexte d’intervention: centre de santé , école , usage domestique
Type d’ouvrage eau potable: bornes fontaines , captage de source , potabilisation
Mode de gestion: gestion communautaire , gestion municipale
Type d’intervention assainissement hygiène: bloc sanitaire public , equipement assainissement/hygiène domestique , évacuation par réseau


Source:
GRET / AESN

Types de financement:

Collectivité , Agences de l'eau

Organismes et Contacts

Unis Cité Auvergne Rhône Alpes lire plus... 2 rue du Professeur Zimmermann
69007  Lyon
France
Tél.: 04 78 62 08 65
  rhone-alpes[à]uniscite.fr
http://
Frédéric Naulet
Directeur régional
   © pS-Eau 2020