retour imprimer Aide Situer sur une carte
Programme d'approvisionnement en eau de cinq villages - région de Mopti 

Géolocalisation
Lieu: Kendie

[Mopti / Bandiagara] - Mali

Dates: 2010 (Terminé)


M. ouvrage: Communes de Kendié, Baye, et Sokoura

Partenaires
  AE Adour-Garonne Toulouse
  Bordeaux Métropole Bordeaux
  Commission Européenne Bruxelles
  Eau Vive Montreuil

Budget global:
113.521 €

Contexte:
Le projet présenté se situe dans la région de Mopti au Mali, dans les cercles de Bankass et de Bandiagara. Les villages cibles sont Ogobo et Dedji (commune de Kendié), Lassogou (commune de Baye), Simini et Djigan (commune de Sokoura).

Ces villages très enclavés, qui regroupent 3 225 habitants, sont reconnus comme étant les plus déficitaires de la zone en matière d'accès à l'eau potable. Un point d'eau dessert en moyenne plus de 800 habitants.

Le climat de cette région se caractérise par une faible pluviométrie (400 à 750 mm) et une longue saison sèche de 9 mois. Les sols, très pauvres et érodés, donnent de faibles rendements aux cultures.

Le Mali s'est engagé depuis quelques années dans un processus de décentralisation aujourd'hui bien avancé (703 communes ont été créées). Cependant, les élus locaux, responsables de la gestion de l'eau, manquent encore souvent d'expérience et de compétences, pour bien gérer les affaires communales.

L'accès à l'eau est une des principales difficultés pour cette région compte tenu du lien avéré entre disponibilité/qualité/éloignement de l'eau et prévalence des maladies hydriques. Par ailleurs, les conditions d'hygiène quant à l'utilisation, le stockage de l'eau, la présence ou non de latrines, l'hygiène alimentaire… sont très insuffisantes.

A noter que depuis quelques décennies des équipements hydrauliques ont été réalisés dans cette région sans mesures suffisantes d'accompagnement, ce qui a entraîné de nombreuses pannes de fonctionnement des pompes. Faute de formation des techniciens, des usagers et surtout des élus locaux, la prise en charge du fonctionnement durable des équipements a été négligée.

C'est pourquoi les élus des communes cibles, appuyées par l'Assemblée régionale de Mopti, ont souhaité renforcer leurs capacités et leurs compétences en matière de gestion du service de l'eau et de suivi des équipements réalisés. Ce volet est donc particulièrement important dans le projet présenté.

Historique:
L’association Eau Vive œuvre depuis plus de 30 ans pour améliorer les conditions de vie des populations du Mali, Sénégal, Niger, Burkina-Faso et Togo, notamment en leur facilitant l’accès à l’eau potable et à l’assainissement.

Cette association dispose d’une représentation locale permanente située à Bamako qui assurent le suivi régulier des projets pendant leur phase de réalisation et ultérieurement pour en garantir la pérennité

Objectifs:
Améliorer de façon durable l’accès à l’eau potable, l’hygiène et la santé, dans les 5 villages cibles et renforcer les capacités des élus locaux et des structures villageoises en matière de gestion de l’eau.

Description de l'action:
Le projet comprend plusieurs volets:

- Le renforcement des capacités locales pour une bonne gouvernance en matière d'alimentation en eau potable :

. Un appui/formation sera apporté aux élus locaux en matière de mise en œuvre du service public de l'eau et de gestion des infrastructures hydrauliques ;
. Des structures communautaires opérationnelles seront mises en place, à savoir 5 comités de gestion des points d'eau et 5 comités de salubrité. Les membres de ces structures seront spécialement formés.
. Les comités de gestion des points d'eau ont principalement pour tâche d'assurer le bon fonctionnement des installations, de mettre en place une tarification et de faire respecter autour du point d'eau, les règles d'hygiène les plus élémentaires.
. Les comités de salubrité répondent davantage à un souci de prise en considération de l'éducation sanitaire dans les villages, notamment en communiquant sur les maladies liées à l'eau, leurs modes de transmission et les mesures de prévention à adopter.

- L'amélioration de l'accès à l'eau potable :

. Réalisation, après études géophysiques, de 5 forages villageois équipés de pompes manuelles ; ces forages auront un profondeur de 50 à 80 m selon les sites, ils devront avoir un débit minimum de 1 000 litres par heure.
. Aménagements de surface des abords des points d'eau :
- margelle de protection de la tête de forage, servant de socle pour la pompe ;
- réalisation d'un trottoir de propreté en béton armé, d'un diamètre d'environ 7 m, avec bancs d'attente ; récupération et évacuation des eaux souillées vers un puits perdu ;
- construction d'un muret de protection à l'extérieur du trottoir, muni de deux ouvertures.

L'amélioration de l'hygiène et de la santé :

. Proposition d'activités d'information et de sensibilisation sur les mesures d'hygiène et d'assainissement à suivre pour maintenir un bon état de santé et prévenir les maladies liées à l'eau. Ces activités concernent toute la population des villages. Elles s'adressent cependant plus particulièrement aux femmes, aux enfants et aux membres des comités de gestion et de salubrité.
La formation sera menée par une équipe spécialisée en éducation socio sanitaire, hygiène et assainissement.
. Diffusion d'une émission radiophonique locale d'information et de sensibilisation sur les questions d'hygiène et d'assainissement. Cette émission sera réalisée avec les radios locales présentes dans la zone d'intervention et touchera un très grand nombre de personnes.

Financeurs: Agence de l'eau Adour-Garonne
CUB Bordeaux
Union Européenne
Love the world
Eau Vive

Classement:
Sous-secteur d’intervention: eau potable , hygiène
Milieu d’intervention: rural
Activité principale du projet: sensibilisation


Source:
AEAG

Types de financement:

Agences de l'eau , Union Européenne , Fonds privés (fondations, f. d'entreprise) , Associations

Organismes et Contacts

GERES lire plus... 2, cours Maréchal Foch
13400  Aubagne
France
Tél.: +33 4 42 18 55 88
Fax: +33 4 42 03 01 56
  contact[à]geres.eu
http://
Laurence Teissier
Responsable qualité et partenariats
email: l.teissier[à]geres.eu
   © pS-Eau 2021