retour imprimer Aide Situer sur une carte
Appui à la gestion intercommunale des ressources en eau potable dans 8 communes des départements du Mbam et Inoubou. 

Géolocalisation
Lieu: Bafia

[Centre / Mbam et Inoubou] - Cameroun

Dates: 2007 : 48 mois (En cours)


M. ouvrage: - Association des communes du département du Mbam et Inoubou (ASCOMI)
- 8 communes du département de Mbam et Inoubou

Partenaires
  AE Rhin-Meuse Moulins les Metz
  AFD Paris
  ASCOMI Bafia
  Commission Européenne Bruxelles
  ENGEES Strasbourg
  ERA-Cameroun Yaoundé
  Gescod Yaoundé
  Gescod Strasbourg
  ISF Strasbourg Strasbourg
  Région Grand Est Strasbourg
  SDEA Strasbourg

Budget global:
1.778.605 €

Contexte:
Au Cameroun, les conditions de l'accès à l'eau potable sont variées : sources aménagées ou non, puits équipés ou non de pompes, installations type "Scanwater"… En milieu rural, en-dehors des bourgs centres, ces infrastructures posent des problèmes de maintenance et de qualité de l'eau. Par ailleurs, certains hameaux, notamment les plus reculés, restent complètement dépourvus de tout type d'installation.

Environ 315 points d'approvisionnement en eau sont répertoriés sur le département du Mbam et Inoubou. Ils ont ét mis en place par des intervenants multiples : Etat, coopérations bilatérales ou multilatérales, ONG, associations locales, privés… Mais le manque de concertation entre ces acteurs a entrainé une absence de cohérence entre les équipements et entre les procédures de gestion.

Dans un contexte de privatisation du service, la loi sur l'eau de 1998 renforcée par la loi d'orientation de la décentralisation de juillet 2004, donne compétence aux communes en matière de gestion de l'eau.
Conscientes qu'il leur sera impossible de prendre en charge cette question individuellement, huit communes du département du Mbam et Inoubou ont décidé de se regrouper, en 2003, en une Association des communes du Mbam et Inoubou (ASCOMI) pour assumer une fonction de maître d'ouvrage, mettre en commun des moyens et définir une politique qui s'attache à prendre en compte les initiatives de la société civile.

Objectifs:
Le projet participe à l'émergence d'une véritable maîtrise d'ouvrage intercommunale dans le cadre d'une démarche participative impliquant l'ensemble des acteurs locaux.
Il contribue aux objectifs de développement du Millénaire en travaillant sur la bonne gouvernance dans le domaine de l'eau et à la réduction de la pauvreté. L'approche se veut globale et innovante, incluant dès le départ la question de l'assainissement à travers une action pilote sur l'un des centres urbains (Ville de Bafia).

Description de l'action:
Il s'agit pour les huit communes du Mbam et Inoubou d'élaborer, selon une démarche concertée, un plan d'aménagement sur l'ensemble de leur territoire et d'assurer ensemble, la maîtrise d'ouvrage nécessaire à la gestion d'un service d'approvisionnement en eau potable.
La démarche est participative et associe l'ensemble des acteurs concernés : bénéficiaires, opérateurs, bailleurs, municipalités, SNEC, services déconcentrés de l'Etat.

Le partenariat entre la Région Alsace et les huit communes du Mbam et Inoubou doit mobiliser les acteurs locaux au Cameroun et en Alsace, dans le cadre d'un véritable compagnonnage pour aider à la mise en place de structures capables d'assurer pleinement leurs fonctions.

Partenaires: - Région Alsace
- Institut Régional de Coopération Développement (IRCOD)
- Association des communes du département du Mbam et Inoubou (ASCOMI)
- 8 communes du département du Mbam et Inoubou
- Era-Cameroun;
- Syndicat départemental des Eaux et de l'assainissement du Bas-Rhin;
- ISF Strasbourg;
- Engees
- Ministère camerounais de l'eau et de l'énergie
- Ministère camerounais de l'administration territoriale et de la décentralisation
Financeurs: - Commission européenne (Facilité Eau)
- AFD
- Région Alsace
- SDEA Syndicat départemental des Eaux et de l'assainissement du Bas-Rhin
- Agence de l'Eau Rhin Meuse
- les communes du département de Mbam et Inoubou
Bénéficiaires: 180.000 bénéficiaires.
Les communes concernées sont les suivantes : BAFIA - KIIKI - KON-YAMBETTA - BOKITO - DEUK - NDIKIMINEKI - NITOUKOU - OMBESSA, soit une population totale de 250 000 habitants. Mais lorsqu'on exclut la population de noyaux urbains, on peut chiffrer à 180 000 le nombre de personnes bénéficiaires des actions projetées.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: eau potable
Milieu d’intervention: petits centres , rural

-> Fiche correspondante sur l'Atlas du MAEE


Source:
IRCOD, AMGVF

Types de financement:

AFD , Collectivité , Collectivités loi Oudin , Agences de l'eau , Union Européenne

Organismes et Contacts

Grand Est coopérations et solidarités pour le développement lire plus... BP 4280
Yaoundé
Cameroun
Tél.: +237 2 20 85 77
Fax: +237 2 20 85 77
  cameroun[à]gescod.org
http://
Philippe Naegel
Représentant Résident
Tél.: +237 222 20 85 77
portable: +237 699 97 44 97
Skype: philippe.naegel
Fax: +237 222 20 85 77
email: philippe.naegel[à]gescod.org
Grand Est coopérations et solidarités pour le développement lire plus... 17, rue de Boston
67000  Strasbourg
France
Tél.: +33 3 88 45 59 89
  gescod[à]gescod.org
http://
Claude Régall
Directeur adjoint
   © pS-Eau 2020