OSIM'Eau. Une initiative Eau Diaspora Sahel


INITIATIVE EAU DIASPORA SAHEL,
EN DIRECTION DES ACTEURS ASSOCIATIFS DE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

 

Les populations des pays du Sahel, sont directement et durablement affectées par des tensions climatiques, politiques et sécuritaires qui accentuent des inégalités dans l’accès au développement de services de base. Les diasporas et associations de solidarité restent très mobilisées auprès des populations et autorités locales de ces territoires, avec lesquels elles initient des projets concrets et appréciés. Pour mieux accompagner ces initiatives associatives pour la satisfaction des besoins en eau et assainissement des territoires ruraux et enclavés, le pS-Eau, en partenariat avec l’Agence de l’eau Seine Normandie, propose le dispositif d’appels à projets OSIM’Eau dédié aux initiatives pour l’accès à l’eau et à l’assainissement portées par des associations issues de la migration (OSIM) et associations de solidarité internationale (ASI).

Ce dispositif est conforme aux orientations politiques de l’Aide publique française au développement 2018-2022 qui réaffirment :
- une concentration de l’aide autour de la réalisation des Objectifs de Développement Durables (dont ODD 6 pour l’eau) et de l’Accord de Paris sur le climat ;
- la reconnaissance du rôle des diasporas africaines en France dans le développement du continent africain ;
- une attention particulière pour l’Afrique et notamment pour le Sahel, zone de crises et de vulnérabilités (politiques, climatiques etc.).

Qui peut répondre ?
Les associations de droit français, issues de diaspora, ou ASI intervenant au Sahel (de plus de 3 ans d’existence).

Quels projets soutenus ?
Les projets portant sur la création/le renforcement d’un service d’eau et/ou d’assainissement

Quels critères de sélection ?
Les projets seront sélectionnés sur la base des critères suivants :
- durée d'exécution : inférieure à 18 mois et doit s’appuyer sur des études préalables qui seront à fournir ;
- projets conformes aux politiques sectorielles nationales et aux stratégies des autorités locales compétentes ;
- critères géographiques : pays du Sahel, prioritaires de l’aide publique au développement : Burkina Faso - Mali - Mauritanie - Niger - Sénégal - Tchad.

Quel financement ?
La subvention demandée ne peut excéder 50% du coût de l’opération et l’aide est plafonnée à 60 000 € par projet.   
Le projet doit être cofinancé à hauteur de 5% par (au moins) une collectivité française (financement acquis avant dépôt de candidature).

Calendrier
Session 2018 : dossier complet de candidature à retourner au plus tard le 15 septembre 2018 en format numérique à contact.osimeau@gmail.com Réponse courant décembre.
Session 2019 : une deuxième session aura lieu le premier trimestre 2019.

Télécharger la plaquette


DOSSIER DE CANDIDATURE

Télécharger le dossier de candidature : cliquer sur téléchargeable sous format "WORD"
Joindre à ce dossier tous documents disponibles à l’analyse du projet, aussi bien sur les éléments techniques (études de faisabilité, rapport d’essai de pompage etc.) que sur les justificatifs de partenariat et de financements acquis.
 


DOCUMENTATION

Guide d'une demande d'aide au titre de la solidarité internationale, Agence de l'eau Seine-Normandie
Développer les services d’eau potable, 18 questions pour agir
, pS-Eau
Développer les services d’assainissement, 16 questions pour agir, pS-Eau

Livrets SMC, pS-Eau
Le mémento de l’assainissement, GRET
 


CONTACTS

Appui méthodologique (conseil technique, aide à la formulation, etc.) et pour le dépôt des dossiers :
Guillaume Aubourg
programme solidarité Eau (pS-Eau)
01 53 34 91 23
aubourg@pseau.org

Pour plus d'informations sur le dispositif OSIM'Eau : contact.osimeau@gmail.com
 

Le pS-Eau est soutenu par l'Agence française de développement.