À LIRE. Rapport du Comité 21 sur l'appropriation des ODD par les acteurs non étatiques français

Le 2 juillet matin, la seconde édition du rapport 2018 Appropriation des ODD, qui a mobilisé plus de 80 organisations de la société civile, et coordonnée par le Comité 21 et 18 copilotes, a été présentée au Ministère de la Transition écologique et solidaire. Le pS-Eau a été copilote de la rédaction sur l'ODD6 avec le Partenariat Français pour l'Eau.

Après un premier rapport sur l'Appropriation des ODD par les acteurs non étatiques français publié en 2017, la société civile a souhaité se mobiliser de nouveau cette année pour travailler à une seconde édition. Avec le soutien du Ministère de la Transition écologique et solidaire, du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, de l'Agence Française pour la Biodiversité, de la Caisse des Dépôts, du groupe La Poste et de Veolia, le rapport 2018 a mobilisé plus de 80 organisations de la société civile, coordonné par le Comité 21 et 18 copilotes.

Trois ans après l'adoption de l'Agenda 2030 et deux ans avant la première grande évaluation de l'ONU en 2020, ce rapport dresse l’état des lieux du niveau de connaissance et d'utilisation des ODD par les organisations françaises, que ce soit dans leurs actions en France ou à l’international. Deux analyses complémentaires se succèdent : une première partie propose une étude transversale, acteur par acteur, et une deuxième partie se concentre sur les six ODD passés en revue cette année par l'ONU lors du Forum Politique de Haut Niveau (FPHN) qui se tiendra à New-York du 9 au 18 juillet prochain.
 
Ce rapport constitue donc une contribution au FPHN 2018 et sera annexé au point d'étape officiel que la France remettra à l'ONU en juillet. Dans la mesure où il est le fruit de la collaboration d'une large partie de la société civile, il se veut également une contribution à l'élaboration de la feuille de route nationale 2019-2030 pour la mise en oeuvre de l'Agenda 2030 en France.
 

Plus d'informations : site du Comité 21